Ce bruit assourdissant qui me tétanise

Bonjour, bonjour,

J’ai eu envie de prendre mon clavier pour vous faire part de réflexions que je me suis faites en voyant l’actualité cette semaine…

Je ne sais pas si vous avez vu, mais des députés se sont prononcés pour la suppression de certaines lignes intérieures aériennes, pour résumer, toutes celles pouvant être remplacées par un trajet équivalent en train, dans un délai similaire, sans correspondance (soit trajet en avion + 2h30). Soit disant pour des questions écologiques.
Cette proposition fait partie des amendements à la Loi d’orientation des mobilités, examinée à l’Assemblée Nationale.

Je ne vais pas vous dire si je suis pour ou contre cette idée, d’autant plus que je ne voyage jamais en avion en France donc je ne me sens pas vraiment concernée par le sujet. Ce qui me gêne par contre, c’est cette sensation qu’au fil des jours, des semaines, des mois, suite à des décisions incongrues prises le plus souvent par des gens vivant dans un monde parallèle,
on me prive d’une liberté : celle d’avoir le choix.
Oui, les courts trajets en avion polluent, c’est un fait, mais infiniment moins que les gros bateaux de croisière et là bizarrement ça ne pose pas de soucis environnementaux.
Ben non, voyez-vous, les croisiéristes consomment, ça rapporte beaucoup d’argent…
Pourtant, les Ports de Marseille & Toulon viennent de recevoir le triste palmarès de Ports les plus pollués d’Europe!

Je ne peux donc m’empêcher de penser que si ces lignes sont dans la ligne de mire des politiques, c’est aussi parce que cela arrange tout le monde qu’elles disparaissent (un article intéressant à ce sujet ici). Elles ne sont pas financièrement rentables. Souvent utilisées par quelques hommes d’affaires se déplaçant à la journée ou servant de correspondance, elles ne sont pas stratégiques.
Mais il serait mal vu que les compagnies aériennes les suppriment, ce serait donc tellement plus confortables qu’une loi le fasse pour elles…
Et plus pratique pour justifier un licenciement de masse (une suppression de 465 postes est déjà évoquée rien que pour Air France), sans avoir les syndicats sur le dos, voire une Grève…

 

Image par Sasin Tipchai de Pixabay

 

D’autant plus que cette réflexion arrive stratégiquement pile au même moment où la SNCF supprime des lignes secondaires.
N’ayant pas encore la possibilité de faire jouer la concurrence, le passager va se retrouver confronté à une impossibilité de choisir, ni en terme d’horaire et encore moins niveau tarifaire.
Car, autre tabou, il est parfois bien plus intéressant financièrement de prendre l’avion que le train. Selon les destinations, il en va du simple au triple!
Qui seront les vaches à lait : vous, moi, nous, mais pas eux. Pas ceux qui prennent ces décisions qui se déplacent avec un chauffeur ou un jet privé, la plupart du temps à nos frais.

Parce que l’écologie, elle a bon dos quand cela les arrange!
Lorsque l’on veut faire passer une mesure contestable, elle devient plus objective sous couvert de respect de l’environnement!

Bizarrement, la même semaine, Monsanto a appris une bien bonne nouvelle, il va pouvoir nous refiler sa merde de Glyphosate durant une durée indéterminée (à moins qu’on crève tous avant) car le gouvernement a fait marche arrière quant à sa suppression prévue sous 5 ans… Ce ne sera « pas possible« , « pas réalisable« , cela « impacterait trop l’économie« , sans autre forme de procès on enterre le projet mais on nous rassure en disant que l’on « n’a pas la certitude absolue que cela soit cancérigène« !!! Vraiment??? Ravie de l’apprendre, mais pour qui nous prend-on?

 

Image par Barrie Taylor de Pixabay

 

Dans un autre registre, dans ma région classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, on nous serine sur nos déchets, on nous interdit de faire des feux, on nous incite à moins nous déplacer, pour respecter l’environnement. Ok, je suis d’accord, mais alors pourquoi avoir autorisé les avions de l’armée à s’entraîner QUOTIDIENNEMENT, jusqu’à 3 heures par jour, dans une amplitude horaire de 9h à minuit, au dessus de nos têtes? Le kérosène, ça ne pollue pas? Le bruit et les nuisances que cela engendre ne sont-elles pas encore plus préjudiciables pour la population que le reste? Pour rappel, le Rafale brûle autour de 110 litres/min de carburant lorsque l’on pousse ses moteurs à fond (350 litres/min lorsque la postcombustion est enclenchée).
Ah, oui, ce carburant ne sera finalement pas taxé, ça ne doit donc pas coûté cher LOL! Pardon, c’est vrai, c’est payé par nos impôts donc ça ne leur coûte rien…

En attendant, à chaque passage au dessus de ma tête, le bruit assourdissant me tétanise… mes murs tremblent… c’est insupportable!!!
Je ne parle même pas des fois où ils franchissent le mur du son, cette sensation bizarre de fin du monde qui te fait frôler la folie.
Franchement, habiter la campagne, en pleine forêt, pour avoir finalement plus de bruit et de pollution qu’en ville, n’est-ce pas là une aberration???

 

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

 

3

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.