De la genèse à la science fiction 1

Dans la continuité de mes revues de presse sur la gestion de la crise,
je vous prépare depuis la mi-novembre un long article sur ce qui a été dit à propos
du sujet qui occupe 90% de nos médias actuels : la vaccination.
Plutôt que d’informer factuellement sur les options qui se présentent à nous,
on assiste à une guérilla entre les pseudos « pro-vaccin », les pseudos « anti-vaxx »
et les « vaccino-sceptiques » appelés aussi « vaccino-prudents » cela
occupe le front médiatique et évite d’aborder les questions qui fâchent…
A savoir que (au jour où je rédige cet article, donc cela peut évoluer),
les 2 « vaccins » proposés ne VACCINENT pas, dans le sens où malgré
l’administration du produit, nous pourrons potentiellement demeurer
porteurs du virus et être contaminants pour les autres, donc cela ne nous
conduira pas à retrouver notre vie d’avant, ce que beaucoup de gens idéalisent.
Voyez par vous même cette image sidérante digne d’une campagne de propagande
et d’endoctrinement signée par le WEF (dont Big Pharma est partenaire), elle m’a choquée!
On mise sur la corde sensible, se réunir, se toucher, comme si de rien n’était!

 

Image de propagande du WEF : « Voici comment le vaccin contre le Covid changera nos vies : un vaccin très rapidement pour retourner à une vie normale »

 

Que les choses soient claires, cet article n’a pas vocation à vous dire quoi
faire mais à vous informer, libre à vous de prendre les décisions qui vous
conviendront. Ce que je reproche actuellement à la gestion de la crise, c’est
de mentir par omission en ne disant pas limpidement les choses, et en
condamnant tous ceux qui tentent d’élever le débat en les classifiant dans
des cases (les plus convoitées étant d’être « complotistes » ou « extrémistes »).
Je ne suis pas médecin, je n’ai aucun conseil à vous donner dans ce domaine.
D’ailleurs, je suis à 200% pour les vaccins, ceux conçus selon les préceptes de
Pasteur, avec une éthique et une volonté altruiste de sauver des vies grâce
à la Science. J’ai plusieurs membres de ma famille proches morts d’une épidémie
de typhoïde, une maladie qui a quasiment disparu grâce à la vaccination.

Le problème fondamentale de notre société actuelle (et ce n’est pas un
phénomène nouveau), c’est la disruption économique et la corruption
qui règnent dans le domaine médical, qui a atteint un tel niveau d’emprise
que toute Science est reléguée au placard au profit de cotations boursières.
La recherche d’un vaccin contre la Covid19 a occupé le haut du podium de Wall Street.
Cette pandémie m’aura offert l’occasion de m’ouvrir à un domaine auquel
je n’entends pas grand chose, n’éveillant en moi aucun intérêt : la Bourse.
Je parcours beaucoup d’articles sur le sujet et tous sont unanimes,
jamais une telle opportunité ne s’était présentée sur les marchés,
la spéculation a atteint des niveaux records, notamment dans les
secteurs médicaux, mais pas que, les milliardaires, les GAFAM
ont tous gagné beaucoup d’argent durant la crise…
Pour la petite anecdote, Elon Musk est devenu l’homme le plus riche
du monde, savez-vous que Tesla dont il est PDG conçoit les imprimantes
génétiques servant à la fabrication du vaccin Moderna??? (article ici)

 

Contrairement à ce que l’on nous veut nous faire croire, ces vaccins n’ont pas coûté cher aux labos,
puisqu’ils s’appuient sur des fonds publics. La recherche sur les Coronavirus a démarré
suite au SRAS (2003) et n’a jamais cessé, bien que cela n’ait pas intéressé Big Pharma
(pas assez rentable). Hors, on peut lire partout que la conception d’un vaccin est très
onéreuse et rapporte peu, mais ce n’est pas le cas cette fois-ci… D’ailleurs, leurs marges
brutes (l’argent qui reste une fois les frais déduits) sont estimées entre 60/80%.
Les tarifs de vente étaient top secrets mais une ministre belge les a révélés sur Twitter.
Une dose Pfizer coûte 12€ et 14,77€ pour Moderna. Il en faudra deux par personne.
Cela aura un coût très conséquent pour la Sécu car chaque vaccination entrainera
une consultation pré-vaccinale (facturation 25€), à laquelle s’ajoutera 9.60€ par injection
et 5.40€ pour l’enregistrement dans le registre vaccinal d’État (décret 2020-1690 du 25/12/20).
soit en moyenne environ 76€/français (environ 5 milliards sans compter les pertes
de 30% dues au conditionnement des doses)…

Pour Moderna, le vaccin a été modélisé par ordinateur en 48h, dès le 13/01/2020!!!
Oui, vous avez bien lu, il était fabriqué avant même l’arrivée du virus en Europe.
Les chercheurs se sont basés sur la publication chinoise du séquençage génétique du virus.

 

Article ici

 

D’après Marianne, on apprend que rien qu’en Europe, 2.15 milliards d’aides
ont été mis sur la table, auxquels s’ajoute la vente des doses (10/20 milliards).

 

Avant de poursuivre, il est nécessaire de rappeler quelques informations élémentaires :

Principe de fonctionnement de la vaccination « classique » :

Comment fonctionne le vaccin à ARN messager :

Il a été conçu pour intervenir sur la protéine S (dite Spike) qui est la clé
permettant au virus de pénétrer dans nos cellules. Elle est, en outre, l’une des cibles
de notre système immunitaire face à l’infection. En gros, elle sert de porte d’entrée au virus
dans les cellules humaines pour les infecter. En la ciblant, on espère éviter une
aggravation au niveau pulmonaire. Mais si le vaccin stoppe la maladie au
niveau des poumons, il ne va pas forcément stopper l’entrée du virus dans le corps.
Pour en savoir plus à ce sujet, un article du Monde très technique mais remarquable (ici).

 

 

extrait journals.openedition.org

 

Préconisation de la Haute Autorité de la Santé sur vaccin Pfizer Comirnaty

 

Si, malgré le vaccin, le virus peut rentrer par nos voies nasales cela explique pourquoi il n’est pas immunisant car nous pourrons l’attraper, avoir une forme modérée ou asymptomatique. Ainsi, même vaccinés, nous pourrons demeurer contaminant pour les autres.  Pour qu’il empêche la transmission, il faudrait qu’il bloque la pénétration du virus au niveau des voies aériennes.

 

« Il n’y a pas de preuve que le Vaccin contre le Covid prévienne la transmission virale  » dit la scientifique en chef de l’OMS

 

 

 

 

 

Le Vidal, la bible des médecins, après études des documents Pfizer publiés
par la FDA (Food and Drug Administration aux USA) avoue ne pas
être en capacité de dire si le vaccin aura une incidence sur les formes graves,
celles qui nécessitent de la Réa ou des soins hospitaliers alors que l’on
nous vend ce soin comme étant le moyen le plus efficace pour
nous aider à désengorger les hôpitaux et retrouver notre vie d’avant…

 

Finalement, et si le salut advenait de Pasteur avec son vaccin intra-muqueux,
qui aura certes du retard, ayant eu des difficultés pour obtenir des fonds et
ayant été victime d’une erreur de labo lui ayant fait perdre 6 mois de recherche.
Attention, le projet abandonné, »dit » de Pasteur dont la presse a parlé récemment
est en fait un projet développé par Pasteur mais conduit par MERCK aux USA…
Je vous avais publié précédemment une vidéo de CNews de Pierre Charneau,
virologue, directeur sur la recherche vaccinale Covid à Pasteur-Théravectys
qui disait ne pas comprendre que ces concurrents travaillaient sur de l’intra-musculaire
alors qu’après test en labo, seul l’intra-nasal pouvait stopper une contamination.
Elle a évidemment été censurée rapidement, mais à nouveau visible (ici)
Attention, ça commence à la minute 16:00. Stratégique à la minute 27:00
S’il n’y a qu’une seule vidéo à voir c’est bien celle-ci!!!

Il y a tellement de choses à aborder et d’articles intéressants que j’ai pu lire sur le sujet que j’ai choisi de scinder cet article en plusieurs parties.
J’aborderais dans la prochaine publications les craintes que l’on peut avoir sur l’emploi de ces nouvelles technologies.
Je vous laisse avec un article très intéressant d’une vaccinologue suisse intègre Claire-Anne Siegrist.

 

Juste pour rire un peu, nous en avons tellement besoin en cette période!

 

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

 

3

2 réflexions sur “ De la genèse à la science fiction 1 ”

  • 14 février 2021 à 18 06 59 02592
    Permalink

    Coucou Crystila. Toujours très intéressant, ton travail d’investigation pour apporter des informations fiables et différentes de tout ces blablas qu’on entend en permanence sur les chaînes d’infos… Je finis par ne plus les écouter. Ce ne sont que des pseudo-débats stériles. Je me demande toujours où est l’info du journaliste sur ces plateaux-discussions. J’avoue que toutes ces histoires de vaccin me passent au-dessus de la tête… La situation et la gestion de cette crise ne sont pas évidentes. Mais j’ai l’impression qu’on cherche à nous mener à en bateau… Bref. Je préfère ne pas trop y penser.

    Réponse
    • 15 février 2021 à 3 03 50 02502
      Permalink

      Merci Elisabeth.
      Tu as raison, ne pas les écouter est la meilleure chose à faire. Je vais bientôt sortir un article complet expliquant comment, avec l’aide des médias, le gouvernement fabrique notre consentement par propagande. Tu verras, c’est édifiant, des techniques employées en tant de guerre et classée par Amnesty Internationale comme torture psychologique!

      Réponse

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.