Mondial Relay, je suis au regret de te dire que je m’en vais

Après une histoire d’amour de presque 6 ans, je t’écris par la présente pour te signifier que je m’en vais…

Tout avait pourtant si bien commencé entre nous en ce triste mois de novembre 2012, tu es arrivé dans ma vie après que Colissimo & Co m’aient martyrisée et j’ai vu en toi le salut. J’ai été la première blogueuse française à parler de toi, parmi les premières à te faire confiance et à tester le service aux particuliers C pour toi, en toute impartialité bien sûr puisque j’ai toujours refusé toutes demandes de partenariats, même les tiens, alors que j’aurais pu faire des économies substantielles. J’ai été émue aux larmes lorsque tu as débarqué sur Ebay un an plus tard et j’ai été parmi les premières, encore, à proposer et vanter tes services aux acheteuses frileuses, voire réticente à tester ce nouveau service. J’étais toujours aussi enthousiaste et encore sur le pont lorsque tu as fait ton entrée fracassante sur Vinted, puis sur Tictail… J’ai même contribué à ton développement en proposant tes services dans tous les Eshop pour lesquels j’ai travaillé. Donc à petite échelle, je pense avoir contribué, à ma façon, à ta croissance exponentielle.

Seulement voilà, comprends-tu, je suis une personne sympa. Je donne beaucoup de ma personne mais j’attends en retour à ce que l’on me respecte un minimum. Je pense y avoir droit. Je pense le mériter.

Ces derniers six mois ont été pour moi une véritable descente aux enfers à tes côtés. Déjà, lorsque j’étais sur Marseille, mes colis ne m’attendaient jamais au bon endroit. Puis, j’ai commencé à avoir un mal fou à envoyer mes articles. J’ai dû me résoudre à marcher des kilomètres pour voir tous tes relais refuser, les uns après les autres, de prendre en charge mes petits articles (parce que bon, une paire de boucles d’oreilles, ce n’est pour la place que ça prend, tu en conviendras?). Je n’ai pas envoyé des palettes de chaussures non plus hein!

Puis, j’ai déménagé à la Cam-pa-gne. Pas vraiment dans le trou du cul du monde puisque même DHL est parvenu à me trouver du premier coup… Je ne suis pas devenue une ermite perchée sur un flan de colline avec pour seule compagnie mon chat et des biquettes, sans voisins ni vie sociale autour de moi hein!!! Vois-tu, j’habite au cœur d’un site protégé par l’UNESCO ayant une forte attractivité touristique. Par conséquent, du monde il en passe, même trop à mon goût, des clients il y en a à la pelle, des habitants aussi d’ailleurs, même qu’on y trouve une multitude de commerçants. Être à la campagne n’est donc pas une excuse valable pour me prendre pour une conne. Parce que vois-tu, ton service n’est pas gratuit, tu n’es pas philanthrope en me proposant un tarif plus accessible que ton concurrent la Poste, celui-ci est juste différent. Si j’ai bien enregistré en m’adressant à toi que je n’aurais pas mon colis sur le palier de ma porte, je n’avais pas prévu non plus que tu me contraignes à faire 2 heures de voiture pour récupérer mon bien. Ni que tu me fasses du chantage au téléphone lorsque je demande ton aide pour trouver une solution.

 

Vois-tu, tu me mets dans une position délicate qui ne me sied guère. J’ai donné de ma personne pour te recommander à tous ces gens en l’espace de 6 longues années de cohabitation et il en va de ma crédibilité que tu fasses comme bon te semble maintenant que tu n’as plus besoin de personne pour te faire connaître. C’est quelque chose que je ne peux me résoudre à accepter. D’autant plus que ton service client hors pair personnalisé a fait place à des prestataires quelconques qui n’ont plus de service que la dénomination qu’on leur prête.

Pour toutes les raisons énumérées plus haut, je suis au regret de te dire que je m’en vais, car toi aussi tu m’en as trop fait baver.  Définitivement, irrévocablement, je me suis résolue à divorcer. J’en ai déjà informé mes abonnés Vinted, Ebay & Tictail qui furent déçus d’être condamnés à payer plus cher leurs prochains envois à cause de ton incompétence. Tu m’as tellement déçu que toi et moi nous ne pourrons plus jamais nous afficher ensemble car je n’ai malheureusement dorénavant plus le cœur de parler de toi en bien…

Au revoir,
à jamais…

 

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

4

2 réflexions sur “ Mondial Relay, je suis au regret de te dire que je m’en vais ”

  • 31 mai 2018 à 8 08 12 05125
    Permalink

    Eh bien ! Quelle dégradation ! C’est incroyable, surtout cette façon de répondre au client. Enfin, incroyable, hélas non, car on assiste à ce genre de réaction dans TOUS les domaines… Que dire de plus ? Tu as tout dit, et ta mise au point, j’espère, sera entendue… Pfff….

    Réponse
    • 31 mai 2018 à 11 11 49 05495
      Permalink

      Oui tu as raison, il en va de même pour la plupart des services publics et c’est inadmissible. Surtout que d’après le code de la consommation, ils sont soumis à une obligation de résultat et ils semblent faire comme si ce n’était pas le cas et ça me rend dingue.
      Pour l’instant, ils continuent à faire les morts et à ignorer mes tweets, messages FB et mail mais tant mieux parce que ça prouvera leur mauvaise foi vis à vis de paypal lorsque je vais ouvrir un litige et demander un dédommagement.

      Réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.