Avant l’orage

Grrr, je suis en colère, besoin de me défouler, mais rassurez-vous, j’en profite aussi pour vous montrer du look.

12 ans… Cela fait maintenant 12 ans que j’habite le même appart, que je côtoie les mêmes voisins, 12 ans c’est plus d’une décennie, ce n’est pas rien tout de même, enfin à mon sens…

Voilà que je sors vite fait pour vous shooter mon look du jour, des gros nuages menaçant arrivant prestement, je décide de faire ça au plus vite pour ne pas me prendre une douche. Je me pose sur le parking en face de chez moi pour faire quelques photos. Pas plutôt je commence, voilà que le voisin propriétaire du terrain m’interpelle pour me demander ce que je fais car je suis CHEZ LUI (tout en me donnant quelques conseils de pdv et de droit à l’image au passage, merci papi c’est mon job à la base, je suis au courant)! Cela fait 12 ans que je vis à côté de ce c**, qu’il me dit bonjour (parfois), que je supporte son regard graveleux quand je suis en robe sur mon balcon, 12 ans qui se résume au fait que je demeure finalement ni plus ni moins une étrangère… Et ça m’énerve, d’abord parce que dans quelle société vivons-nous pour traiter de la sorte les gens que l’on côtoie au quotidien? Je précise que je suis en très bon terme avec tous les autres voisins. Ensuite, voilà que papi vient me donner des conseils juridiques concernant sa « propriété » (un vieux parking rafistolé qui tombe en ruine, qui a été construit sans permis et qu’il loue au black depuis des années à des voisins désespérés à un prix plus que honteux)!!! J’avais envie de lui répondre que je n’avais pas de conseils à recevoir de la part d’un escroc, mais bon les rapports de bon voisinage stipule qu’il vaut mieux éviter ce type de réflexion pour rester en bons termes et continuer à vivre dans le monde des bisounours…

J’avoue que si j’ai toujours la même passion qu’au premier jour pour vous montrer mes tenues, je fatigue avec le temps à me prendre la tête pour faire mes photos. Où que je me mette (même en pleine rue) on me fait comprendre que je gêne et que je ne suis pas dans mon bon droit pour capturer des images. On dirait que j’ai fait un bond de deux siècles et que mon boitier risquerait de capturer l’âme des bâtiments pour leur porter atteinte jusqu’à la fin des temps…

Bref, passons au look. Rien de neuf mais des pièces que j’aime énormément avec ma tunique en dentelle ceinturée avec ma Moschino vintage, un jean noir slim pour équilibrer la silhouette, des talons pour allonger mes jambonneaux et mon sac boho Antik Batik.

DSC_4084web

 

DSC_4077web

 

DSC_4089web

 

DSC_4093web

 

DSC_4082web

 

DSC_4090web

 

DSC_4097web

 

DSC_4101web

 

DSC_4096web

 

DSC_4105web

 

DSC_4103web

 

DSC_4075web

         CRYSTILA :

  • Tunique : Absolute Chicca (38€ – la boutique éphémère)
  • Ceinture : Moschino (30€ – boncoin)
  • Top dentelle : Monoprix (soldes – 12,95€)
  • Jean : C&A (20€ – soldes)
  • Sac : Antik Batik (55€ au lieu 220€ – BAZARCHIC)
  • Collier : Mary Jane (6€)
  • Bracelet ananas : Claires (3€ – soldes)
  • Bracelet cheville : 5€ (Himalaya Aix)
  • Chaussures : Dahoos’s (prototype – 20€)

         TOTAL : 189,95€ la tenue

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

 

 

0

Jungle skirt

Nous sommes arrivés à cette période de l’année que je redoute, celle où on ne sait plus comment s’habiller, mi été, mi hiver. Il fait froid le matin, on meure en journée, le vent se lève le soir, bref nous sommes dans une période de transition où en observant les gens, on découvre une forte disparité dans les looks arborés : la mamie avec son grand manteau, le touriste en short-tongs ou comme moi ici, les collants avec la jupe d’été… Ne me jugez-pas. Il y avait du vent je pensais qu’il faisait froid alors que non en fait, j’aurais pu m’en passer…

Je porte une jupe longue Derhy très animalière, une chemise Des Petits Hauts dénichée à 6€ et des centimes au lieu de 110€ (une affaire!) et j’ai sorti les espadrilles ainsi que mon panier à paillettes. Certains pourront penser que je suis déguisée, moi j’arbore ma période transitoire en faisant des mélanges qui plairont à certain et en horrifieront d’autres…

DSC_3909web

 

DSC_3912web

 

DSC_3920web

 

DSC_3926web

 

DSC_3930web

 

DSC_3932web

 

DSC_3939web

 

DSC_3911web

         CRYSTILA :

  • Chemise : Des Petits Hauts (6,55€ – Mistigriff)
  • Jupe : René Derhy (33€ – Vente solidaire Aides)
  • Collier : Dodi (30€ – La Boutique Éphémère)
  • Panier : marocain (35€)
  • Espadrilles : sans marque (8€ – le boncoin)
  • Lunettes : Ferré

      TOTAL : 112,55€ la tenue

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

 

0

Mettre des fleurs sur nos jambes

Je fête l’arrivée du printemps à ma manière, en m’envoyant des fleurs ou plutôt en les mettant sur mes jambes. J’adore les motifs fleuris, c’est frais. Bon, il parait que le motif élargit la silhouette mais je m’en fous! Il commence à devenir trop grand pour moi, mais je l’adore donc il va falloir que je réfléchisse à une solution…

Je le porte avec mon joli body Suggest by Pain de Sucre, une sublime marque du sud très qualitative. Il y avait un vent de dingue, j’ai donc ressorti mon gros pull Promod. Je porte mon nouveau collier trouvé à la boutique éphémère dans le Panier. Il est en perles de verre. Autre nouveauté, mon sac vintage. Il n’est plus trop de saison, mais je tenais à vous le montrer avant de ressortir des pièces plus estivales.

 

DSC_3856web

 

DSC_3889web

 

DSC_3892web

 

DSC_3857web

DSC_3895web

 

DSC_3859web

 

DSC_3896web

 

DSC_3897web

Je vous laisse avec quelques photos du Fort St Jean où j’étais ce WE avec des amis.

DSC_3868web

DSC_3876web

DSC_3877web

DSC_3853web

 

          CRYSTILA :

  • Body : Suggest by Pain de Sucre (21€ au lieu 135€ – Showroomprive)
  • Pull : Promod (19,98€ – soldes)
  • Pantalon : Jacqueline Riu (44,95€)
  • Collier : Dodi (30€ – La boutique éphémère)
  • Sac : vintage (38€ – soldes)
  • Ballerines : Monoprix (24,95€ – soldes)
  • Lunettes : Ferré

        TOTAL : 178,88€ la tenue

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

 

0