Nouveautés dans mon dressing 2018 #9

Hello, hello,

Comme chaque fin de mois, voici la revue de mon shopping d’octobre. Il aura été à 100% en seconde main!!!

J’ai acheté au coup de cœur, pourtant il y a un fil conducteur : le blanc et rouge (promis ce n’était pas prémédité).

Premier coup de ♥ (sans jeu de mots), c’est ce joli manteau de la créatrice marseillaise Zoé la Fée (35€/vinted)
Le motif est magnifique et la doublure à fleurs très originale.

 

 

 

Ne trouvant plus une grande partie de mes robes avec ce fichu déménagement toujours en cours depuis 6 mois, je suis en train de renouveler mon stock en attendant de pouvoir fouiller mes cartons.

J’ai pris cette jolie robe de soirée neuve avec un décolleté très flatteur Jacqueline Riu (14€/vinted)

 

J’ai totalement craqué sur cette paire de boots en daim brodée, atypiques, originales, bref je les voyais déjà à mes pieds (27€/vinted)

 

 

Depuis la sortie chez Monoprix de la collection consacrée à Nathalie Lété, je recherche des pièces d’occasion que j’ai loupées.
Après des mois de recherches assidues, j’ai enfin mis la main sur le bombers réversible ♥♥♥ (20€/vinted)

 

 

 

 

Je suis toujours à fond sur les blouses blanches (dentelle, broderie anglaise, je ne suis pas très compliquée).

J’ai retrouvé par bonheur ma blouse préférée Guess que je possède depuis 6 ans et qui s’était bien abîmée (10€/vinted).

 

 

Je guette aussi les opportunités dans la marque Rhum Raisin découverte cet été.
J’ai pris cette blouse très travaillée (35€/vinted)

 

 

Enfin, j’ai craqué sur un sac Sonia Rykiel à sequins multicolores, je crois qu’on adore ou on déteste (27€/vinted)

 

 

Je demeure fière de ne presque plus acheter en magasin et de, malgré tout, trouver mon bonheur.
L’idée de donner une seconde vie aux habits est primordiale étant donné que c’est une industrie particulièrement destructrice de l’environnement.

Après avoir fait un volt face à 180° en mars en quittant Marseille pour la campagne profonde, j’ai choisi un autre mode de vie, il aurait été dommage de ne pas suivre cette démarche d’avoir une vie plus saine et plus éthique en consommant massivement du neuf.

Et vous, faites-vous des trouvailles en seconde main ou demeurez-vous encore frileuses à l’idée de porter un vêtement déjà utilisé?

 

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

 

 

3

Nouveautés dans mon dressing 2018 #7

Bonjour, bonjour,

Comme chaque mois, je vous montre les dernières nouveautés qui ont intégré mon dressing.
Avec mon déménagement toujours pas achevé, j’achète très peu de choses car c’est compliqué de stocker (merci le coffre de la voiture qui déborde)…

Grâce à ma brève expérience dans une boutique de fringues en juin, j’ai découvert une marque magnifique très bohème chic : Rhum Raisin. Comme elle est assez onéreuse, j’ai mis des alertes sur du déstock ou du seconde main et j’ai déniché cette blouse fleurie. Ebay/31€.

 

En trainant sur Ebay, j’ai trouvé aussi par hasard ce magnifique collier signé Zoé Coste x Reminiscence.
Il est en cristal bi-colore. J’ai dû le rallonger car il était trop court. Ebay/ 35€

 

 

J’ai un poil anticipé la rentrée en commandant sur Vinted une paire de boots noires Tamaris. 30€

 

Voilà, c’est tout, pas de folies, j’ai un canapé à acheter prochainement, donc je fais des économies.

 

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

 

3

DIY Pimper un panier avec des fleurs

Bientôt l’été, les vacances, la plage, donc c’est la période idéale pour ressortir nos paniers, voire les mettre au goût du jour en les customisant.

J’avais vu sur Instagram de magnifiques paniers avec des fleurs mais ils étaient vendus relativement cher (entre 60/80€). Je ne suis pas prête à mettre ce prix dans un panier si je n’estime pas ça justifié. Je m’en suis donc inspirée pour m’en créer un. Si ça peut vous donner des idées, tant mieux! Voici les étapes pas à pas pour en faire de même, vous verrez c’est simple.

 

 

Matériel de base :

  • Un panier naturel brut  :
    J’ai acheté le mien à 13€ dans une petite boutique mais je suis certaine qu’on peut en trouver encore moins cher. N’hésitez pas à regarder l’occasion. Je le voulais avec de longues anses en cuir. Attention, choisir un tressage comme le mien rendra la manœuvre plus facile pour piquer des éléments, car certains rotins sont très durs, résistants et risquent de casser. La matière doit être souple, mais demeurer rigide pour que le poids des fleurs ne le fasse pas basculer.

  • Des fleurs artificielles :
    C’est très difficile de dénicher des fleurs de qualité, qui ont un beau rendu et qui ne soient pas hors de prix. J’ai trouvé les miennes dans une boutique Ebay en Angleterre : BIZZIKAT. On en trouve par lot de 4 ou 5 à partir de 5€. Attention, les FDP sont élevés mais j’ai reçu ma commande en 48h dans ma boite aux lettres via Royal Mail. Vous pouvez aussi en trouver en brocante, chez Emmaüs, voire au rayon accessoire de H&M en fin de soldes (serre-tête, accessoires…). Pour un panier, prévoir un diamètre large (au moins 8/10cm).
  • Des pinces, ciseaux, fil épais, aiguille :
    Vous aurez besoin d’un ciseau plutôt fin, d’une pince coupante et d’une pince plate pour manier la ferraille.

 

Première étape :
Raccourcir les tiges. Si elles sont enrobées de plastique, inciser dans la longueur et l’enlever.

Étape 2 :
Piquer les tiges à intervalle régulier dans la maille de l’osier.
Une fois la place définitive choisie, tordre les tiges pour les fixer.

 

Étape 3 :

Raccourcir les tiges au maximum.
Coudre celles-ci bien plaquées sur l’osier avec du fil épais pour éviter de se blesser avec lors de l’utilisation.
Et voilà, le panier est fini!!!

 

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

 

4