De rouille et d’or

Et voilà une véritable tenue automnale que je vous présente devant le seul paysage de saison trouvé dans mon quartier, ce lierre roussi. Je reconnais qu’à Marseille même, on discerne parfois difficilement les saisons car il y a peu d’arbres feuillus. J’avais terriblement envie de vous montrer cette jupe parfaite (bonne longueur, jolie couleur et des poches, c’est trop pratique). Je la voyais avec un top noir mais c’est une couleur assez absente de mon dressing au final. J’ai ressorti mon top H&M très (trop) décolleté. J’ai eu beau essayé tous mes soutif, on les voyait tous, c’était moche, donc j’ai joué le jeu en portant un body en dentelle dessous. Pour illuminer ce look, je porte mon gilet asymétrique doré Essentiel, une belle trouvaille que je mets trop peu souvent à mon goût, je vais y remédier.

Coté accessoire, la ceinture m’a paru indispensable pour souligner ma taille et j’en profite pour vous montrer mes fameux bijoux de bottes DIY que vous avez adorés sur les réseaux sociaux.

 

DSC_2903web

 

DSC_2888web

 

DSC_2886web

 

DSC_2893web

 

DSC_2899web

 

DSC_2901web

 

DSC_2911web

 

DSC_2913web

 

DSC_2916web

 

DSC_2904web

 

DSC_2920web

 

DSC_2885web

 

CRYSTILA :

  • Top : H&M (14,90)
  • Jupe : Etam (12€ – vente Aides)
  • Ceinture : vintage (10€)
  • Gilet : Essentiel (19,99€ – Mistigriff)
  • Sac : Camaïeu (old)
  • Boots : Tamaris (30€ – destock marché)
  • Bijoux de bottes : DIY (15€)
  • BO : (old)
  • Lunettes : Ferré

TOTAL : 101.89€ la tenue

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

0

Mon Marant à moi est unique

A l’heure où une grande majorité de blogueuses montrent leurs butins d’après guerre chez H&M, je préfère vous présenter une pièce très singulière signée Isabel Marant. Je n’aime pas le style IM, je ne parviens pas à m’y projeter, c’est loin de mon univers. J’apprécie juste quelques modèles de chaussures telles que ses bottes.  Ce que je n’aime pas du tout, ce sont les prix que je trouve très exagérés, je suis capable au quotidien de trouver de la haute couture pour moins cher que ça. Je sais bien que le commerce fonctionne avec l’offre et la demande et que le moindre déséquilibre comme le fait qu’il y  ait, à un moment donné, plus de demandes que d’offres font irrémédiablement grimper les tarifs… Ce qui m’énerve c’est ce matraquage médiatique durant des mois, comme un lavage de cerveau vous faisant croire que vous ne pourrez pas vivre sans le PRODUIT (alors que si, on y arrive très bien), tout ça pour qu’au final il y ait une distribution exclusive, très sélective, excluant une bonne partie des consommatrices françaises. Ainsi, à Marseille, 2ème ville de France, nous n’avions aucune possibilité d’accéder à la collection IM x HM. J’ai beau ne pas apprécier la marque ni la plupart des pièces produites, je suis choquée par cette décision et je comprends le désarroi des modeuses qui sont fans, qui ont patienté des mois pour finalement apprendre qu’elles n’y auront pas accès.

J’avais dans l’esprit que les collaborations de H&M avec des couturiers avaient pour but de permettre à « madame tout le monde » de pouvoir s’offrir une pièce de créateur à prix doux (bon et aussi de faire des sous, soyons réalistes, nous ne sommes pas dans le monde de Bisounours). Plus les collaborations avancent, plus les prix sont exorbitants, de plus l’originalité n’est pas toujours au rendez-vous. Mais surtout l’accessibilité se raréfie créant un système parallèle de la revente qui frise l’hystérie avec des pièces vues sur Ebay plus chères que des pièces originales de la marque!!!! Ainsi les filles ayant pues assister à la vente n’ont pas hésité à acheter tout et n’importe quoi dans l’idée que ça pourrait leur rapporter de l’argent!!! Nous sommes donc au final bien loin de l’idée de départ qui était plutôt excellente.

Personnellement, je suis toujours parvenue à trouver les pièces de mon choix de chaque collection capsule lors des soldes, le plus souvent à 20€ pièce. Il suffit pour cela d’être vers 10h le premier jour des soldes et de guetter les mises en rayon car les pièces ne restent pas longtemps à ce tarif imbattable. Surtout que les stocks restant sont partagés entre les magasins, ainsi j’ai déjà pu acheter des anciennes collections, même dans les H&M ne l’ayant jamais distribué.

Trêve de blabla, voici ma pièce d’exception signée par la créatrice. Je l’ai achetée à la braderie de la mode, organisée deux fois par an par l’asso Aides sur Paris & Marseille. Elle est en cuir brodée au fil d’or. Elle m’a coûté 50€ et au moins on ne la verra pas partout…

 

DSC_6654web

 

DSC_6656web

 

DSC_6681web

DSC_6653web

 

DSC_6662web

 

DSC_6674web

 

DSC_6757web

DSC_6760web

J’avais porté déjà cette pièce dans l’un de mes looks préférés sur le blog que vous pouvez voir ici http://www.misseslambda.fr/des-tenues-de-princesses-modernes-pour-une-vie-de-chateau/

DSC_0486 WEB

0