Bingo, j’ai enfin trouvé le sac en daim rouge de mes rêve !!!

 

Comme je suis faible, même à quelques jours du démarrage des soldes (et oui dans le sud, c’est décalé d’une semaine), j’ai été faire un tour chez mon destockeur favori, Mistigriff. Bon inutile de vous dire que j’ai ramené deux paires de chaussures de marque en cuir (à 12 et 14€, on ne fait pas la fine bouche, hein les filles, on embarque).

Mais surtout, surtout, ça faisait plus de 2 ans que j’étais à la recherche d’un sac en daim rouge. Rien d’extraordinaire me direz-vous? Et ben si, c’est purement et simplement introuvable !

Et là, en m’abaissant pour essayer une paire de shoes, voilà qu’à cette hauteur inhabituelle j’ai repéré un sac en daim rouge caché dans le rayon sac au dessus de ma tête. Autant vous dire que telle une furie, j’ai bondi dessus, grrrrrrr, oui on redevient sauvage dans des cas pareils !!!! Je touche le cuir, un beau daim, je cherche l’étiquette du prix en priant très fort et là, révélation, seulement 29,90€ !!! J’ai failli en pleurer de joie. Mais il faillait bien qu’il y ait un HIC, sinon ce n’est pas drôle. Sur le devant du rabat du sac trônait une tête de mort noire horrible (certes c’est à la mode et beaucoup aime ce motif mais pas moi, en plus je cherchais un sac tout simple, sans fioritures). Qu’à cela ne tienne, je l’ai pris et il se trouve qu’étant une grande manuelle et que le « Do It Yourself » est très tendance en ce moment, en rentrant chez moi, j’ai saisi ma paire de ciseaux de couture et j’ai méticuleusement défait cette immondice qui mettait un frein à l’image que je me faisais du sac rêvé dans mon imaginaire de modeuse.

 

Avant

 

Après

 

Alors certes, vu de près, on voit encore la trace de la tête de mort mais je pense qu’après un bon coup de gomme sur l’ensemble du rabat, ça s’atténuera avec le temps.

Sinon, de loin, on ne voit rien. Il est juste parfait ♥♥♥

 

 

Bon oui, je sens déjà votre frustration extrême si je ne vous montre pas les chaussures choisies. Y en a même une paire assortie au sac, des compensées en daim rouge qui sont de vraies pantoufles. Noba est retournée prendre les mêmes en turquoise.

 

Marque : La via del mare

 

Et une paire de sandale Rebecca Stella que j’ai déjà en turquoise vu ici http://www.misseslambda.fr/une-belle-trouvaille-de-crystila-une-combi-aux-motifs-ethniques-signee-french-connection/, mais quand on aime, on ne compte pas. J’en ai aussi pris une paire en bleu klein pour Noba, la reine des bonnes affaires n’aurait pu laisser s’échapper une si bonne occasion.

 

Marque : Rebecca Stella

 

 

 

0