Mon Festival de Cannes (Noba)

 

Le soir venu, au moment de se préparer il m’est apparu évident au vue de la météo de changer de chaussures. J’ai opté pour une paire de ballerines dorées avec des paillettes. Heureusement, on a trouvé une rapide éclaircie pour faire des photos de ma tenue, la fameuse robe Versace…

Arrivée au Carlton :

Une fois passé le seuil de la porte, ce fut du luxe à foison :  Tout un parterre de robes du soir, costumes, luxe sur des créatures sublimes que l’on pense venir d’une autre planète, et de belles vitrines (petit filet de bave au coin de la lèvre)…

 

 

Voilà pour le cadre, nous avons retrouvé sans peine les opticiens qui étaient, comme moi, invités à la projection du court-métrage « L’Emprise », co-produit par la Eric Jean confidentiel, notre créateur de lunettes. Ce film s’inscrit dans la démarche du Prix Eric Jean pour aider les jeunes réalisateurs français en devenir.

La projection :

Dans une salle prévue à l’origine pour 50 personnes, nous nous retrouverons 160 invités. Nous y avons rencontré toute l’ équipe du film dont Alysson Paradis, Dany Verissimo, Alexandra Genoves, actrices du film.

Photo de groupe

 

Peu avant la projection, notre hôte Eric Jean est venue nous saluer

 

 

Eric Jean et son équipe

La projection a eu du retard : « on a dû attendre TF1, Canal plus, Arte (partenaire), avant de commencer… Seulement voilà : avec 3 fois plus de monde que prévu, ce fut impossible de voir le film. Qu’à cela ne tienne, on nous a promis l’envoi du DVD. En revanche, il y avait une ambiance de folie !

En sortant pour aller nous sustenter un peu, nous sommes tombées sur de belles vitrines (re-filet de bave)…

 

Le «3.14»

Suite à la projection, faute de places sur le bateau d’Arte, nous voici donc conviés à un dîner sélect au 3.14, un établissement  luxueux situé à deux pas du Carlton. Un sérieux cordon de sécurité nous a accueilli afin de contrôler nos cartons d’ invitation.

Une fois entrés, on a découvert un lieu ultra contemporain inspiré par la culture bouddhiste aux décors raffinés.

 

 

Just a look for the toilettes qui valent le détour!

 

A lieu chic, toilettes chics

 

La soirée

 

Josephine Jobert, Barbara et Arnaud Belloin, Zacharia Belkhadem

 

C’était trop bon…

 

C’est ainsi que nous avons eu la chance de dîner en compagnie  d’Arnaud Belloin (Ça va se voir, PDG de la société de distribution d’Eric Jean), Zakaria Belkhadem (Zak com, communication), mais aussi Joséphine Jobert (actrice du film, et accessoirement petite fille de Marlène Jobert. Divine).

Et comme les meilleures choses ont une fin, nous repartons enchantés de notre soirée, du rêve plein les yeux, et un peu pompette aussi.

une autre divine du film

 

Pour celles qui s’intéressent aussi aux lunettes, voici quelques modèles de la collection Eric Jean que nous aurons l’occasion de vous proposer plus en détail dans un prochain article.

 

 

0

2 réflexions sur “ Mon Festival de Cannes (Noba) ”

Répondre à Mrs CoOp3r Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.