Contrefaçon, merci Vinted

Hello, hello,

Il y a quelques jours, j’ai fait un achat sur Vinted que j’ai bien regretté pas plutôt l’avoir reçu. C’est rare mais cela peut arriver.

J’avais repéré un sac Moschino vintage qui me plaisait.
Il semblait venir tout droit des années 90, en cuir noir, avec une chaîne dorée monogrammée, assez travaillée sur le devant.
D’après les photos, ça semblait être un vrai.

J’avoue avoir fait une erreur de débutante sur ce type de produit estampillé « luxe » : ne pas avoir demandé de photos de l’intérieur du sac.
Il faut dire qu’en ce moment je n’ai quasiment pas de wifi et la 4G est constamment en rade (sauf entre 3 et 6h du matin)…
Donc je savais que même si la vendeuse m’envoyait des photos je ne pourrais pas les ouvrir alors j’ai tenté ma chance,
d’autant plus qu’elle m’avait fait un bon prix (65€), sachant que ces pièces recherchées peuvent se revendre entre 400/1000€ en salle de vente.

Le petit prix ne signifie pas que cela soit du faux, les vendeurs pensent à tort, par ignorance, que le vintage se vend moins cher que le neuf.
Et pour preuve, sur Vinted, les collections Moschino x HM se vendent trois fois plus chères que les vraies pièces de la marque!!!

 

Par contre, j’avais pris soin de lui demander s’il s’agissait d’une collection Redwall et elle m’avait répondu par l’affirmative, ce qui m’a convaincu à passer commande.
Elle a menti, ou dit n’importe quoi pour se débarrasser.

Une chose à savoir, les faussaires ne copient que des pièces récentes car ils produisent de grande quantité pour rentabiliser.
Ainsi, les pièces vintages sont souvent épargnées par ce fléau. En ce qui concerne la marque Moschino, un sac estampillé Redwall est une garantie d’avoir une pièce unique.

Redwall était une entreprise, née à Bologne en 1960, qui était spécialisée dans la maroquinerie haut de gamme.
Elle assemblait les pièces de la marque dans les années 90.
A savoir que s’il n’y avait souvent pas de plaque d’identification, c’était toujours signé (tirette de zip, petits détails, doublure monogrammée).
Sur certain modèle, il y a une plaque dorée signée avec le numéro de série.

Il m’a donc fallu moins de 10 secondes pour me rendre compte de l’entourloupe.
Le sac était beau de loin mais tellement mal fini de près!
Le cuir était dur, pas brillant et en cadeau, avec une grosse tâche dorée non mentionnée dans l’annonce au dos…

 

Aucune doublure, cuir élimé à l’intérieur, tirette hors d’âge, anse visiblement rajoutée par la suite car en matériau plastique.


J’ai de suite compris. Le sac était un banal sac vintage qu’on trouve entre 1 à 5€ dans n’importe quelle friperie auquel on a rajouté une vraie chaîne Moschino,
je pense vintage car la dorure était partiellement élimée.
C’était donc une sorte de contre-façon, surtout par le fait que ce montage était caché.

Regardez les détails, les attaches métalliques argentées moches utilisées pour accrocher la chaîne (mal fermées), jamais une marque de luxe n’aurait procédé ainsi pour un insert.
Les maillons auraient été identiques à la chaine. Et les boucles argentées autour des anses auraient été assorties en doré.
Ça ressemble un peu au bracelet de la marque, détourné pour l’occasion…

Bref, comme vous pourrez vous en douter, j’ai fait un retour à l’envoyeur en signalant l’escroquerie à Vinted.
Le pire c’est que la vendeuse avait de très bonnes évaluations, pas un profil néophyte.
Nul doute qu’aussitôt réceptionné, elle le remettra en vente, je pense sans mentionner le fait que ce soit un faux…

 

En comparaison, je vous laisse quelques photos d’un sac vintage que j’ai depuis des années.

Pour la petite histoire, je l’avais racheté à une petite mamie parisienne lors d’un séjour à Paname pour 40€.
Comme je le porte peu, j’ai voulu le revendre.
J’ai fait quelques recherches et figurez-vous qu’il est estimé autour de 400€, j’ai eu un choc. Ce fut un très bon investissement.

 

 

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

 

4

A fausses enchères pas d’achat

Un petit coup de gueule aujourd’hui, mais qui pourra vous être bénéfique, alors pardonnez-moi.

Vous le savez, je suis une fouineuse du web. Je n’aime pas porter la même chose que tout le monde ni mettre un bras dans mes fringues (même si je sais apprécier la qualité et son prix inhérent). Je suis souvent sur Ebay pour essayer de trouver de petites merveilles à mini prix. On y trouve beaucoup d’articles dégriffés qui valent vraiment le coup. Le soucis principal demeure pour moi la livraison. Par facilité, de nombreux vendeurs n’acceptent que le colissimo, ce qui est une plaie sur Marseille car on a 50% de chance que le colis soit volé avant d’arriver à destination. Ainsi, avant d’enchérir ou d’acheter un objet, je prends souvent contact avec le vendeur pour négocier un envoi par Mondial Relay.

Recherchant un joli panier brodé pour l’été, j’ai fouillé tout le web et les plus beaux sont vendus par des sites marocains (normal, ils sont fabriqués là-bas), avec 15 à 20€ de FDP et pas l’assurance que ça arrive à destination, ne parlons même pas des possibles frais de douanes qui plombent la facture finale…

Je me rabats donc sur Ebay mais ce sont les mêmes vendeurs. Puis, par un beau jour après des semaines de recherche, je vois surgir le panier de mes rêves, vintage, griffé YSL. Les enchères démarrent à 50€ mais pour une pièce unique et intemporelle je suis prête à les mettre. Je contacte la vendeuse pour voir si elle peut me l’envoyer par MR, elle est OK. Puis, elle me propose de stopper les enchères voyant que j’ai eu un vrai coup de cœur sur son article. Ça me semblait bizarre mais après tout on peut croire aux miracles, non? J’enchéris jusqu’à 60€ (je précise qu’il est 1h30 du matin un jour de semaine en août). Une minute après avoir posé mon enchère, quelqu’un surenchérit. Tient, encore plus bizarre, à cette heure tardive (ou matinale) surtout en août où les gens sont presque tous partis en congés (donc pas collés au web). 2h00 je reçois un message de la vendeuse me demandant quelle serait mon enchère maximale en me précisant qu’elle peut arrêter la vente n’importe quand pour m’être agréable mais qu’elle ne veut pas perdre d’argent non plus… Et là LOL, je comprends tout, j’ai été prise pour un « pigeon ». La nana a dû demander à une copine d’enchérir pour essayer de se faire un max de fric sur mon dos… Alors ça, vraiment ça m’énerve. Je veux bien jouer le jeu, je gagne, je perds, ok c’est la règle. Que le plus offrant gagne, OK c’est un peu la loi de la jungle, sur Ebay on n’est jamais sûr de repartir avec l’objet plébiscité depuis des jours.

Tant pis pour elle, elle aurait joué le jeu, elle aurait gagné 50€. Maintenant, elle a une surenchère qui sert à rien, elle va devoir annuler la vente, le remettre en vente et payer à Ebay des frais pour rien (bien fait). Si elle tente une action pour avoir un remboursement des frais, sa copine va être pénalisée par Ebay comme mauvaise payeuse.

Cependant il faut savoir que c’est une pratique régulièrement utilisée. Encore c’est quelque chose que je pouvais comprendre à l’époque où Ebay t’imposait de commencer les enchères à 1€, tu as un article griffé valant au moins 100€, t’as pas trop envie qu’il parte à 99% de réduction…

Ne vous en faites pas pour moi, j’ai trouvé mon bonheur dans un commerce de St Jean de Luz qui a un Eshop, mais cette anecdote me reste tout de même en travers de la gorge… Faites attention de ne pas vous faire « couillonner ». Ne jamais répondre à ce genre de sollicitation en augmentant votre enchère (même si c’est pénible de devoir perdre un objet coup de cœur).

 

DSC_8815web

DSC_8820web

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

0