Mélange de couleurs antagonistes

Hello, hello,

Avec une collègue, dernièrement, on parlait d’association de couleurs antagonistes,
soit opposées sur le cercle chromatique (bleu/orange, jaune/violet, rouge/vert).
Elle me disait avoir du mal à les marier, et pourtant, c’est plus simple que ce que l’on croit.

Bon, ok, je vous l’accorde, sur ce look j’ai pris l’association la plus évidente mais j’ai déjà
montré des compos plus audacieuses dans de précédents articles.
J’ai donc corsé la donne en vous montrant un look 100% créateurs marseillais
pour moins de 220€ la tenue!!! Et oui, c’est possible.
La première astuce est de penser aux fins de soldes, ce qui n’est pas
toujours abordable peut le devenir. Ensuite, le destock, c’est magique,
on y trouve souvent les pièces les plus farfelues jusqu’à -90%.
Enfin, sans surprise, la seconde main est une bonne option à
condition d’être très patiente si on sait ce que l’on veut obtenir…

Je suis partie d’un pantalon à motifs (thème de la semaine dernière
sur IG pour montrer comment associer cette pièce forte). J’ai sélectionné
un sac en cuir italien du même ton que le motif du bas et un collier
vintage qui sert de rappel. Une blouse verte, un ton qui évoque aussi
les tiges des fleurs, maintenue par une ceinture vintage ton sur ton.
Le noir permet de faire la liaison entre les différentes pièces de la tenue.
J’ai sorti pour l’occasion ma cape Zoé la Fée (avec ses nœuds verts)
et mes boots Créatis dénichées sur vinted. Et voilà, tada!

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CRYSTILA :

  • Cape : Zoé la Fée (99€ – soldes 50%)
  • Top dentelle : Boutique éphémère Marseille (38€ – old)
  • Collier : vintage (héritage familial)
  • Sac : Marant Pelleteria (30€ – Foire de Marseille)
  • Ceinture : vintage (trouvée dans un carton à jeter)
  • Pantalon : H&M (17€ – old)
  • Boots : Créatis (35€ – vinted)
  • Lunettes : Fabris Lane

TOTAL : 219€ la tenue de créateur

 

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

 

1

Le luxe, ce n’est plus ce que c’était…

Un petit article COUP DE GUEULE…

J’ai peu de sac estampillé « de luxe » dans mon dressing, ça ne m’attire pas. Je suis attachée aux marques lorsqu’elles représentent la QUALITÉ, ce truc qui te permet de t’assurer de ne pas jeter ton argent par les fenêtres lorsque tu investis dans une belle pièce. Avoir le même it bag que tout le monde c’est NO WAY, aucun intérêt pour moi…

Il y a 5 ans, soit à l’ouverture du blog, j’étais partie sur Paris pour un petit séjour entre copines, qui a viré en tournée shopping des meilleures adresses parisiennes (à petits prix rassurez-vous, nous n’avions pas gagné au loto). Dans une enseigne que je connaissais bien pour y avoir fait de nombreux achats auparavant, je suis tombée amoureuse d’un sac. Il avait tout ce qui pouvait me plaire : de l’originalité, de la couleur, une forme pas commune, un beau cuir, la qualité italienne… et il était en vide stock à -85%… Je n’étais pas bien riche car au chômage à cette époque, et j’ai longuement hésité à le prendre, surtout que la vendeuse avait été odieuse (petit récit ici si ça vous intéresse). Mais je me disais que c’était une affaire dont je ne me lasserais pas et que je pourrais le garder très longtemps dans mon dressing.Enfin, j’en avais l’espoir…

 

                 Sac David & Scotti acheté à La Piscine en 2012 (photo du blog datée d’avril 2012)

 

Seulement voilà, 5 ans plus tard, je le ressors pour une soirée (vous le verrez d’ailleurs dans mon prochain look). Je l’ôte de son sac de protection et là je suis restée bouche bée, le cuir a pelé et s’est détaché! Oui! Pas à un endroit mais de partout, devant, dessous, à l’intérieur, même sur la pochette intérieure fournie avec le sac! Le CHOC! Comment un sac présenté neuf entre 600/800€ peut-il être dans un état pareil après avoir servi moins d’une dizaine de fois!!! Je suis outrée et je pense même écrire à la marque pour me plaindre.

Les photos parleront d’elles-mêmes!

 

 

 

 

 

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

0

Ma petite pochette Agatha

Salut les filles,

Désolée, je sais c’est samedi mais je ne suis pas parvenue à faire ma revue du web, trop de sommeil en retard à rattraper +wordrpress qui ne voulait plus importer de photos hier soir ont eu raison de ma volonté, méa culpa.

Pour ne pas vous laisser sur votre faim, voici ma dernière trouvaille, cette petite pochette Agatha Ruiz de la Prada dénichée chez mon destockeur pour 19.90€. Je sens que nous allons partager de bons moments elle et moi dès ce printemps.

 

P1070665web

Bon WE

0