La qualité, est-ce une question de prix?

A l’heure d’une certaine remise en question quant à notre consommation vestimentaire, j’entends de plus en plus de filles dire privilégier dorénavant la qualité à la quantité. On effectue moins d’achats frénétiques en fast fashion au profit de marques plus « éthiques », avec comme objectif suprême, le made in France. Est-ce un simple effet de mode ou une réelle prise de conscience que notre société de consommation nous mène droit dans le mur? Je l’espère, mais parfois j’en doute…

On peut se poser la question : qu’est-ce que la qualité aujourd’hui?
En effet, de nombreuses entreprises ayant vu la tendance arriver se targuent de redorer leurs blasons de diverses manières, prônant l’éco-responsabilité à toutes les sauces..

  • Pub sur le fait qu’une partie de leur production soit locale (le fil à coudre peut-être?).
  • Perdre le client en martelant « conception française« , ce qui ne signifie pas que la réalisation le soit aussi.
  • Changement de nom (ni vu, ni connu).
  • Étiquetage de labels BIO, EOKO-TEX et tutti quanti (sans traçabilité fiable).
  • Justifiant leur production « RPC » par la promesse d’une pseudo éthique dans leurs usines auprès des ouvrières, sorties de la misère grâce à leur honorable aide (LOL),
    et en profitent pour royalement gonfler leurs tarifs.Après tout, si le client veut de la qualité, il doit être prêt aussi, en contre-partie, à mettre la main au portefeuille.
    Du côté du consommateur, il y a aussi l’idée sous-jacente selon laquelle un produit cher est forcément qualitatif…
    Malheureusement, ce qui était le cas du temps de nos grands-mères ne l’est plus à l’heure actuelle.

 

Auteur : Khiemmoshe

 

Il n’y a qu’à regarder les marques qui ont la côté auprès de la blogosphère : Maje, Claudie Pierlot, Sézane, Des petits Hauts, Sandro, des marques dites « milieu de gamme » bien trop onéreuses… pour du « made in China ». Leurs forces ne résident pas vraiment dans la qualité de leurs produits mais dans le marketing, la volonté de fédérer un communauté autour de la marque, comme un signe d’appartenance à un clan. Pourtant, en fouillant un peu sur le net, de nombreux témoignages émanent de la clientèle, parfois déçue d’avoir mis le prix dans un vêtement qui ne le vaut pas (déchirure des tissus, bouloches sur les pulls, rétrécissement au lavage auquel on ne peut pas protester puisque les étiquettes préconisent le lavage en pressing, même sur des tee-shirts en coton)… Je ne saurais que vous recommander la lecture de cet article très intéressant sur le manque d’éthique de ces marques.

Pire que cela, passant beaucoup trop de temps sur les réseaux sociaux, je ne peux que constater que la tendance touche malheureusement le monde très fermé du LUXE.
Chaussures à 590€ qui cassent au bout de 2 utilisations, sacs à 2000€ dont les cuirs se tachent de manière indélébile après juste une sortie sous le crachin, et un service client hautain qui reste de marbre face à toute ces déconvenues purement matérielles, ne pouvant être dues qu’à une mauvaise utilisation de la part du consommateur ignorant. Mais bon, la redondance des témoignages de ces personnes ayant voulu s’offrir un article haut de gamme une fois dans leur vie, et tombant de haut, ne peuvent plus prêter à confusion. Il n’y a pas que des mauvaises utilisations, il y a un déclin qualitatif inexplicable au vue des tarifs prohibitifs pratiqués dans la filière, d’autant plus qu’ils ne cessent d’augmenter.

 

Auteur : Terri Cnudde

Le tarif pratiqué par les marques, aussi haut de gamme soient-elles, n’est donc plus une garantie qu’un article va durer dans le temps.
Au final, on paie une griffe (appartenance au clan, tout ça, tout ça), un design original (souvent copié par AliExpress), un couturier reconnu et rien d’autre.

A présent, mieux vaut donc privilégier le seconde main pour les articles onéreux, c’est triste à constater, mais cela permet de les payer au juste prix.
Si l’on veut vraiment se targuer d’avoir une consommation éthique, privilégions les petits créateurs locaux, quitte à scruter les ventes privées pour pouvoir se les offrir occasionnellement.

 

 

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

 

5

POM a fait sa fashion week

Toute l’équipe POM nous a cordialement invité à fêter la fin de sa fashion week mercredi dernier, une bonne occasion de découvrir les nouvelles sélections très pointues et de retrouver les copines Charly&Mandy, En Mode Bonheur, Alice Darling, ChutMonsecretMiss Tribu, We wash trash, Cquoilamode, Hypiness, The Yellow Balconey … (je dois en oublier, mea culpa).

dsc_1231-001
Charly & Mandy, Mimi cquoilamode et Alice Darling

 

P1100696web
Mandy, Mimi & Clélia

 

Du 12 au 15 mars, chaque jour une ambiance colorée a été présentée à la clientèle, à travers les créations des marques internationales telles que Paul Smith, Burberry, Armani ou Michael Kors, sélectionnées d’après la philosophie Pom. Par la même occasion, la marque a organisé un concours de mannequin avec à la clé un chèque cadeau de 200€ et un défilé. La remise du prix a été effectuée au cours de la soirée. La gagnante a essayé plusieurs tenues sublimes que je vous ai immortalisées.

P1100727web

 

Un top mis à l'envers par erreur, j'adore
Un top mis à l’envers par erreur, j’adore

 

P1100699web

Les blogueuses présentes se sont aussi prêtées au jeu des essayages :

Fey en robe Les petites Mendigotes
Fey en robe Les petites Mendigotes

 

P1100729web

 

P1100703web
Mandy en robe Paul Ka

 

P1100689web

P1100710web

P1100670web

P1100668web

P1100677web

Détail trench Burberry
Détail trench Burberry

 

P1100658web

 

P1100709web

P1100678web
Gilet Paul Smith

 

P1100659web
Veste Armani

 

P1100660web
Jeans Armani

 

 

P1100687web

Pour l’occasion, POM a présenté en exclusivité 3 créateurs coups de cœur marseillais en vente éphémère :
L’Arty Box, une galerie photo évolutive

P1100712web
Les bijoux Senzou signés Marie-Laure Rocca-Serra. Les bijoux de la créatrice marseillaise sont travaillés avec des matériaux
nobles et précieux : bois, ébène, serpent véritable, onyx, nacre, pierre semi-précieuse, argent, vermeil et plaqué or.

P1100673web
Les sacs Rose de l’Ecotais, créés par Julie Cabassu et Sabrina de l’Ecotais. Ils sont réalisés à partir de matière brute : la toile de jute, résistante et originale, teintée et ornée de bijoux rétros et chaines anciennes chinés.

P1100672web

Un grand merci à toute l’équipe pour son accueil et le joli cadeau -LOVE-

P1100735web

OLYMPUS DIGITAL CAMERA
Charly & Mandy, Alice Darling & Mimi Cquoilamode

POM Boutiques
91 rue Paradis – Marseille 6e – 04 91 37 56 53
425, rue Paradis – Marseille 8e – 04 91 77 46 92
contact@pomboutique.com – www.pomboutique.com
www.facebook.com/pomboutiques

RETROUVEZ-MOI SUR FB et SUR TWITTER

 

 

 

0

Le Noël selon POM

Parce qu’il ne se passe pas grand chose comme événement spécial blogueuses sur Marseille, le peu auxquels nous sommes conviés sont à marquer d’une pierre blanche. La boutique POM avait invité pour la première fois la crème des blogueuses marseillaises et pas que des spécialistes de la mode, mais aussi des life style, beauté, DIY pour sa winter fashion week ! Quelle bonne idée ce fut, car cela m’a permis de rencontrer des nanas formidables, toutes plus passionnées les unes que les autres. Je tiens à remercier pour cette invitation Elodie du blog Chutmonsecret et Elza qui s’occupe de la comm chez POM, bien sûr, n’oublions pas toute l’équipe qui a été au petit soin avec nous tout le long de la soirée.

POM est une boutique qui existe depuis plus de 40 ans à Marseille. Elle présente aussi bien des petits créateurs que des produits de luxe avec des marques telles que Michael Kors, Burberry Brit, J.Brand, Armani, Paul Smith, La Petite Mendigote… Je ne suis pas une blogueuse spécialiste des boutiques de luxe, certes, moi j’aime les belles marques mais uniquement à prix mini mais j’aime tout de même aller admirer les belles choses que vous aurez peut être l’envie de vous faire offrir en période de fêtes.

Voici une petite sélection de mes coups de cœur, quelques images d’ambiance de la soirée et quelques essayages de blogo copines qui ont été plus motivées que moi, qui après une très longue journée de taff, n’a pas eu l’énergie de me dévêtir.

 

P1090612web

 

P1090643web

 

P1090614web

 

P1090605web

 

Robe Jolie Jolie x Petite Mendigote
Robe Jolie Jolie x Petite Mendigote

 

P1090624web

 

P1090604web

 

 

P1090618web

 

P1090629web
Boots Michael Kors portée par la blogueuse theyellowbalconey.com
Les jolies Charly & Mandy nous présentent le carré marseillais modernisé
Les jolies Charly & Mandy nous présentent le carré marseillais modernisé

 

Choix de tenue pour Lovalinda
Choix de tenue pour Lovalinda
Et voilà le résultat !!!
Et voilà le résultat !!!

 

P1090663web
Une partie de l’équipe de la marque marseillaise Mademoislle Pulp pour les femmes pulpeuses

 

P1090654web

 

Oui, je suis d'accord, le sac Chanel de Linda allait à la perfection avec la robe
Oui, je suis d’accord, le sac Chanel de Linda allait à la perfection avec la robe

 

Une partie de la #teamblogueusesmodemarseille avec Clélia hypiness.blogspot.fr , Diouk theworldofdiouk.wordpress.com , Elodie elodieblogmode.net  et Linda www.lovalinda.fr
Une partie de la #teamblogueusesmodemarseille avec Clélia hypiness.blogspot.fr , Diouk theworldofdiouk.wordpress.com , Elodie elodieblogmode.net et Linda www.lovalinda.fr

 

POM Boutiques
91 rue Paradis – Marseille 6e – 04 91 37 56 53
425, rue Paradis – Marseille 8e – 04 91 77 46 92
contact@pomboutique.com – www.pomboutique.com
www.facebook.com/pomboutiques

RETROUVEZ-MOI SUR FB et SUR TWITTER

0