Les reventes de collab, jusqu’où va l’indécence?

J’ai envie de partager avec vous un gros coup de gueule sur la collection HMxMOSCHINO.

A moins de vivre dans une caverne, vous ne pouvez pas ignorer la sortie d’une énième collaboration entre le géant H&M et la marque emblématique Moschino (by Jeremy SCOTT) jeudi dernier. Une collection présente uniquement dans 5 boutiques en France (et sur un Eshop qui plante dès 10h01) . Je ne vais pas revenir sur le sujet, que j’avais déjà abordé précédemment, comme quoi il était fort regrettable de faire des collaborations pour que seule une élite puisse y accéder ; une tendance qui ne cesse de s’accroître avec les années, où de moins en moins de magasins participent à l’opération commerciale, sans compter des tarifs prohibitifs qui explosent exponentiellement avec la notoriété de créateurs qui, à mon sens, ne le valent pas toujours…
Je ne reviendrais pas non plus sur le côté « importable » de ladite collection, même si j’aime le bling bling, car après tout, il faut de tout pour faire un monde…

 

 

Ce qui n’horripile, c’est l’indécence des tarifs pratiqués à la revente sur des sites spécialisés en seconde main qui frôlent souvent les +300%!!!

Déjà, à la base, rien que l’idée que des personnes aient l’idée de se battre dans un magasin, après parfois une nuit d’attente sur le trottoir, pour rafler un maximum de pièces hors de prix, qui laissent leur SMIC en caisse avec l’idée saugrenue que ça pourrait potentiellement leur rapporter du pognon, ça me laisse sur le cul. On dirait que les gens deviennent fous rien qu’à l’idée de pouvoir posséder une pièce de créateur, qui rappelons-le ne l’est pas vraiment.
Certes, la pièce est designée par un couturier renommé mais la fabrication demeure du banal made un China/Bangladesh H&M et ça c’est tout sauf d’idée que je me fais du luxe !!!

 


Allo, allo, secouez-vous, il faut cesser de dépenser un bras dans une pièce à la qualité médiocre alors que l’on peut s’offrir du vrai pour moins de 100€! (exemple ici sur Vinted, 49€ le sac)

Du vrai, à tarif correct…

 

Le luxe, ce n’est pas juste une signature d’une pièce par un créateur, c’est la qualité des matériaux sélectionnés, le savoir-faire des petites mains, l’unicité de sa conception, parfois aussi l’éthique de la marque, pas qu’un simple monogramme.

 

On en vient au paroxysme qu’il apparaît presque comme normal de payer plus cher une collaboration éphémère bas de gamme par rapport à une pièce authentique de la marque.

 

Je constate avec effroi que la ceinture emblématique avec le nom de la marque s’affiche à la revente à plus de 200€ pour du H&M alors que j’en vois des vintages à partir de 40€!

 

 

Sinon, elle vous a plu, vous, cette collab? Qu’en avez-vous pensé ???

 

 

 

 

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

 

3

Nouveautés dans mon dressing 2018 #9

Hello, hello,

Comme chaque fin de mois, voici la revue de mon shopping d’octobre. Il aura été à 100% en seconde main!!!

J’ai acheté au coup de cœur, pourtant il y a un fil conducteur : le blanc et rouge (promis ce n’était pas prémédité).

Premier coup de ♥ (sans jeu de mots), c’est ce joli manteau de la créatrice marseillaise Zoé la Fée (35€/vinted)
Le motif est magnifique et la doublure à fleurs très originale.

 

 

 

Ne trouvant plus une grande partie de mes robes avec ce fichu déménagement toujours en cours depuis 6 mois, je suis en train de renouveler mon stock en attendant de pouvoir fouiller mes cartons.

J’ai pris cette jolie robe de soirée neuve avec un décolleté très flatteur Jacqueline Riu (14€/vinted)

 

J’ai totalement craqué sur cette paire de boots en daim brodée, atypiques, originales, bref je les voyais déjà à mes pieds (27€/vinted)

 

 

Depuis la sortie chez Monoprix de la collection consacrée à Nathalie Lété, je recherche des pièces d’occasion que j’ai loupées.
Après des mois de recherches assidues, j’ai enfin mis la main sur le bombers réversible ♥♥♥ (20€/vinted)

 

 

 

 

Je suis toujours à fond sur les blouses blanches (dentelle, broderie anglaise, je ne suis pas très compliquée).

J’ai retrouvé par bonheur ma blouse préférée Guess que je possède depuis 6 ans et qui s’était bien abîmée (10€/vinted).

 

 

Je guette aussi les opportunités dans la marque Rhum Raisin découverte cet été.
J’ai pris cette blouse très travaillée (35€/vinted)

 

 

Enfin, j’ai craqué sur un sac Sonia Rykiel à sequins multicolores, je crois qu’on adore ou on déteste (27€/vinted)

 

 

Je demeure fière de ne presque plus acheter en magasin et de, malgré tout, trouver mon bonheur.
L’idée de donner une seconde vie aux habits est primordiale étant donné que c’est une industrie particulièrement destructrice de l’environnement.

Après avoir fait un volt face à 180° en mars en quittant Marseille pour la campagne profonde, j’ai choisi un autre mode de vie, il aurait été dommage de ne pas suivre cette démarche d’avoir une vie plus saine et plus éthique en consommant massivement du neuf.

Et vous, faites-vous des trouvailles en seconde main ou demeurez-vous encore frileuses à l’idée de porter un vêtement déjà utilisé?

 

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

 

 

2

Le pantalon indien de canicule

A l’heure où je vous écris, le ciel nous est littéralement tombé sur la tête (43000 impacts de foudres en quelques heures) et les températures ont, par conséquent, fortement chuté. J’avais pris ces photos lorsqu’il faisait encore un temps caniculaire et j’avoue que cette tenue m’a sauvée de par son confort. Ma mère a jeté un coup d’oeil furtif sur mes photos et avec son tact habituel elle m’a demandé : « mais pourquoi tu publies tes looks moches?« .
Je publie mes looks de la vraie vie. Certains peuvent être plus réussis que d’autres, je ne cherche pas à faire sensation mais à inspirer, à prouver que même avec un petit budget, on peut avoir de belles pièces qualitatives. Après c’est vrai que certains vêtements vont mieux aux filles minces que rondes mais bon je n’ai pas envie de me priver et d’avoir chaud pour le confort visuel des autres.

Je porte un vieux débardeur asymétrique Zara, très fluide, avec un pantalon style indien, tout brodé, hyper confortable, au tissu très léger. Pour rehausser le tout, j’ai ressorti mon collier très original issu d’une collection de la boutique éphémère marseillaise (au Panier) et mes espadrilles, cousues main, made in France, dénichées sur vinted pour 4€.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

CRYSTILA :

  • Top : Zara (old)
  • Pantalon : Textilot (25,99€ – Carrefour Market)
  • Collier : sans marque (30€ – La Boutique éphémère)
  • Bracelet : Hipanema (goodies)
  • Barrette : Pepa Loves (4€ – Showroomprivé)
  • Espadrilles : La maison de l’Espadrille (4€ – vinted)
  • Lunettes : Fabris Lane (Galeries Lafayette)

TOTAL : 63,99€ la tenue

 

RETROUVEZ-MOI SUR FB / SUR TWITTER / SUR INSTAGRAM

 

 

 

3